LA SPIRULINE : UNE MICRO-ALGUE NATURELLE AUX NOMBREUSES VERTUS

la spiruline

VITAMINES, MINÉRAUX ET OLIGO-ÉLÉMENTS : LE COCKTAIL VITALITÉ POUR VOTRE CORPS

La spiruline contient de nombreux nutriments : Cette micro-algue est riche en béta-carotène, en fer et contient également de nombreux oligo-éléments tels que du calcium, du phosphore, du zinc et du magnésium.
Elle est également une source notable de vitamine B12 et de vitamine E.

SPIRULINE : UNE SOURCE DE PROTÉINES VÉGÉTALES

Amis végétariens et végétaliens, la spiruline est une excellente source de protéines (Dans une proportion allant de 55 à 70%, soit environ 2 à 3,5 gr pour 5 gr de poudre de spiruline), de très bonne qualité qui plus est. Elle sera ainsi un allié idéal des sportifs en phase de prise de masse musculaire. Les acides aminés sont harmonieusement dosés, ce qui facilite l’assimiliation et la digestion de ces protéines. Le complément idéal pour votre régime végétalien ou si vous souhaitez vous éloigner des protéines animales.

DES BIENFAITS MULTIPLES

La spiruline est historiquement connue pour son action antioxydante, à l’instar du thé, grâce à la phycocyanine qu’elle contient et qui lui confère sa couleur bleue-verte si particulière. Outre les carences alimentaires qu’elle permet d’éviter, elle stimule le mécanisme immunitaire de par l’action conjointe du bêta-carotène et des polysaccharides naturellement présents dans sa composition.

La spiruline, micro-algue ancestrale, révélée et expliquée dans ses moindres détails. Découvrez l’origine de la spiruline et sa culture, ne vous laissez plus berner par les légendes urbaines à son sujet et quelques précautions d’usage, comme pour tout complément alimentaire.

L’ORIGINE DE LA SPIRULINE

On retrouve les premières traces d’utilisation de la spiruline dans l’alimentation à l’époque des Aztèques, alors appelée “Tecuitlatl”. Faisant suite à la découverte de l’Amérique par les Européens, elle est alors progressivement importée en Europe bien qu’elle ne devienne pas partie intégrante de l’alimentation du Vieux Continent.

CULTURE DE LA SPIRULINE

Micro-algue bleue-verte, la spiruline se reproduit facilement dans des lacs d’eau chaude (Plus de 30°C) saturée de matières organiques et de soude. L’algue se nourrit de ces minéraux permettant sa démultiplication. Au regard de l’ensoleillement demandé, les principaux pays producteurs se situent essentiellement en Afrique subsaharienne, en Inde ainsi qu’en Chine ou encore en Amérique Centrale et du Sud. Sa culture est responsable car la spiruline nécessite bien moins de surface que le soja ou le maïs et beaucoup moins d’eau. Elle ne déséquilibre pas son éco-système et se passe très bien des pesticides, nocifs pour notre santé.

LÉGENDES URBAINES

La spiruline, comme bien d’autres compléments s’est vu attribuer toutes sorte de mérites, et notamment un intérêt pour le Trouble de déficience de l’attention / hyperactivité (TDAH) ou encore une aide supposée à la perte de poids. Ces allégations n’ont jamais été prouvées scientifiquement et il convient de rester prudent à ce sujet. Ce qui n’enlève rien aux nombreux autres bienfaits de la spiruline, ce qui a incité l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) à recommander sa production et son utilisation notamment pour lutter contre la malnutrition des pays en développement.

PRÉCAUTIONS D’USAGE

Comme de nombreux compléments alimentaires, la spiruline est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes sans avis médical. Ce complément alimentaire ne doit pas être utilisé comme substitut d’un régime alimentaire varié. Il convient bien sûr de ne pas dépasser la dose journalière recommandée (A consulter sur l’emballage de votre produit). En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant.